À propos

FIAN France est l’antenne française du réseau mondial pour le droit à une alimentation adéquate et à la nutrition (Foodfirst Information and Action Network) 1. Créée en 2001, elle est domiciliée au sein de la pépinière d’associations de Cap Berriat, à Grenoble. Depuis février 2014, après trois ans de veille, une nouvelle équipe de bénévoles tente de relancer les activités du réseau en France. 

Historiquement, FIAN a été la première organisation à consacrer son travail à la lutte pour le droit humain à une alimentation adéquate. Adoptant une approche de développement fondée sur les droits de l’Homme, FIAN voit dans le droit à l’alimentation un véritable outil à destination des Etats, pour améliorer la gouvernance alimentaire et, plus largement, la lutte contre la faim.  

Dans son action, FIAN s’appuie sur les instruments juridiques (internationaux, régionaux et nationaux) qui consacrent le droit à une alimentation adéquate comme droit humain fondamental, au même titre que le droit à la vie, à la sécurité physique ou à la liberté d’expression. Cette approche consacre une place centrale aux individus, qui ne sont plus perçus comme des bénéficiaires passifs de l’aide, mais comme de véritables sujets de droits, capables de formuler des revendications. Dans cette perspective, la coopération au développement ne se conçoit pas comme un exercice de charité, laissé à la bonne volonté des États, mais bien comme une responsabilité. La prise en compte de la question du genre est, par ailleurs, un axe transversal du travail de FIAN. 

L’antenne française de FIAN 

En France, notre équipe appuie son travail l’expertise du secrétariat international de FIAN en matière de politiques alimentaires, agricoles et de respect des droits humains. Notre contribution spécifique basée sur les droits humains s’inscrit en complémentarité des autres organisations de lutte contre la faim et de solidarité. En outre, notre équipe entend faire de ses membres et sympathisants des citoyens-acteurs. Notre mission consiste par conséquent aussi en l’accompagnement des différents publics dans un processus de conscientisation, d’éducation, de responsabilisation et d’engagement, afin de renforcer en taille et en qualité le mouvement de citoyen(ne)s luttant pour la réalisation du droit à l’alimentation.  

Nous tentons de promouvoir une approche holistique de l’alimentation qui rende compte des liens entre violations du droit à l’alimentation, précarité, démantèlement des filets de protection sociale, impacts du modèle agro-industriel sur la qualité des aliments et aspects de santé publique liés à l’alimentation. Ces enjeux doivent être perçus comme interdépendants et ainsi faire l’objet d’une approche holistique et d’une stratégie globale permettant de réaliser le droit à une alimentation adéquate pour tous les citoyen(ne)s.