Hands on the Land for Food Sovereignty

Hands on the Land (HOTL) – Gardons la main sur nos terres

GARDONS LA MAIN SUR NOS TERRES POUR LA SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE est une campagne menée collectivement par 16 partenaires, dont des mouvements paysans et sociaux, des ONG environnementales et de développement, des organisations de droits humains et des chercheurs activistes. La campagne vise à mener des activités en Europe pour sensibiliser aux problèmes liés à l’utilisation et à la gouvernance de la terre, de l’eau et des autres ressources naturelles ainsi qu’à leurs effets sur la réalisation du droit à l’alimentation et la souveraineté alimentaire. Via des recherches et des documents fondés sur des données factuelles, via des événements et des réunions publiques, des formations, un travail d’éducation et de plaidoyer, la campagne invite les citoyens européens, les media, les journalistes, les professionnels des ONG, les activistes sociaux, les éducateurs, les étudiants, les politiciens et les décideurs politiques à passer à l’action pour la souveraineté alimentaire.

La terre, l’eau, les semences et les autres ressources naturelles ne sont pas des marchandises !

Les ressources naturelles ne sont pas seulement vitales pour les petits producteurs de nourriture, elles font partie de notre héritage à tous.

Mais ces ressources sont de plus en plus accaparées et contrôlées par de puissants acteurs.
La nature est de plus en plus souvent traitée comme une marchandise dans le cadre d’un système alimentaire mondial dominé par les grandes compagnies qui sape les systèmes de production tels que l’agriculture paysanne, la pêche et le pastoralisme, qui nourrissent la plus grande partie de la population mondiale.

La souveraineté alimentaire est une vraie solution aux crises actuelles touchant à l’alimentation, à la terre et à l’énergie.

C’est une vision pour un vrai contrôle démocratique des ressources naturelles par les populations et pour une protection de la biodiversité et de la nature.

La campagne « Gardons la main sur nos terres«  vise à relier les combats pour la souveraineté alimentaire au Nord et au Sud.

Cela implique de mettre les visions et les aspirations de ceux qui sont aux premières lignes des combats pour la souveraineté alimentaire au cœur des politiques qui les touchent.
Dans le contexte européen, cela exige de questionner le rôle que joue l’UE dans ce qui ne va pas et de défendre les politiques de l’UE là où elles réussissent.

Passez à l’action pour la terre et la souveraineté alimentaire !

Vous pouvez lire la brochure ici